La réserve naturelle

Vigne Automne

Création de la réserve.

Dès l'année d'achat du vignoble, est née l'idée de transformer ces vingt hectares de vignes en réserve naturelle.
Par chance, mes vignes, d'un seul tenant, étaient en grande partie closes par une garrigue impénétrable, des reliefs infranchissables, des corniches et de profonds ravins.
A cette époque, l'urgence était de mettre fin à la prédation humaine, notamment la chasse, et de rétablir un certain équilibre naturel en  limitant les interventions mécaniques et l'utilisation de pesticides.

Depuis l'application de ces méthodes plus « vertes » mon vignoble s'est complètement transformé. Ce territoire est redevenu un espace de vie plus sauvage, s'enrichissant d'une grande diversité de faune et de flore .
C'est désormais un ensemble biologique symbiotique dans lequel les plantes, les insectes, les oiseaux et les mammifères se complètent.

La culture en coteaux

J'ai donc créé là ma réserve « africaine », un îlot où la vie et le paysage sont respectés et protégés.

Produire tout en préservant la Nature.

Essayer de cultiver naturellement, c'est tenter de préserver l'équilibre du sol et des plantes, c'est tendre vers un idéal de zéro pesticides, ce à quoi je me suis attaché dès mes débuts.
Depuis plus de quinze ans, ce sont mes convictions d'écologie, d'empathie pour toutes formes de vies, que je mets en pratique dans la culture de mes vignes, l'élaboration de mes vins et mon mode de vie en général.
Ainsi, je pratique une écologie rationnelle et humaniste, basée sur une réflexion scientifique, globale, ouverte et sans oeillères.

La Faune

De même que mes vignes sont cultivées en essayant de trouver la meilleure harmonie avec la nature, mes vins sont créés avec des raisins cueillis très mûrs, longuement vinifiés et patiemment élevés, sans artifices œnologiques : ce sont des vins de fruits, purs et exempts de tout résidu chimique.

Tout est mis en œuvre pour que l'empreinte écologique de mon exploitation soit optimisée : interventions mécaniques réduites au strict minimum, traitements drastiquement  diminués, bouteilles en verre allégé, recyclage systématique…

la Biodiversité

Ainsi est préservée la nature, dont mon vignoble fait partie intégrante, la santé des hommes participant à mon aventure dans ces terres languedociennes et celle des amateurs de mes vins à travers le monde.