Aramon

Aramon

Vin rouge

Ma cuvée « Aramon » est élaborée uniquement à base de ce cépage. Parmi mes vignes de Carignan, les plus vieilles de mon vignoble, plus de 80 ans, subsistent quelques ceps d’Aramon, l’usage à l’époque étant de quelque peu mélanger les cépages sur une même parcelle.
L’Aramon était anciennement un des cépages majoritairement cultivé en Languedoc, mais il a été quasiment éradiqué aux cours des dernières décennies.
Il est à tort, à l’instar du Cinsault, régionalement complètement déconsidéré au profit d’autres cépages. Cependant, sur un terroir qualitatif tel que le vignoble Terres Falmet, cultivé soigneusement, vendangé à maturité et vinifié avec art, il donne un joli vin rouge, subtilement tannique, frais et fruité.

A la vigne

Les plants d’Aramon sont donc répartis sporadiquement sur 3 de mes parcelles de Carignan, sur le grand coteau d’une pièce que constitue mon vignoble, intégralement classé en Appellation Saint Chinian, dont le sol est composé de cailloutis calcaire.
Ces vignes sont menées à l’ancienne, en gobelet, système traditionnel en Languedoc de développement arborescent des ceps, qui leur procure aération et une très bonne exposition, facteurs essentiels pour obtenir des raisins sains et à maturité optimale.

A la cave

A leur arrivée à la cave, les raisins sont immédiatement éraflés, puis légèrement foulés et versés en cuve. Fermentation et macération à chaud (environ 25 °c) dans cette cuve pendant 4 semaines, avec deux remontages quotidiens au début, puis des pigeages par la suite.
Décuvage fin Octobre.
Elevage en cuve pendant environ 08 mois, deux soutirages, pas de collage, filtration très légère.

Dans le verre

Jolie robe satinée, arômes délicats, complexes et fruités.
La bouche se révèle fondante, fraîche avec des notes de fruits rouges et légèrement épicée.
C’est un vin soyeux, au goût inconnu.

Potentiel de garde : 5 ans et plus

Telecharger la fiche technique au format pdf.